Palais Royal Hong Kong: Vol. n°0


Encore un pilote. D’où un nouveau champ de possibles: là, il s’agit plutôt de vous emmener ailleurs, dans des contrées musicales que l’on connaît peu, ou qu’on a tendance à éviter par racisme, xénophobie sonore – malheureusement parfois bien à propos. Cependant, on a parfois envie de le découvrir, cet univers au delà des limites de notre oekoumène gustatif, parce que ça nous démange; il y a  de temps en temps quelque chose de sale et profond dans cet dubstep inécoutable, cet afrobeat ghettohousé.
Alors aujourd’hui on reste soft, on ne pourrait classifier les deux sons proposés dans la catégorie underground expérimentale donc foireuse, mais on a affaire à de beaux wah-wah et un goût pour la répétition, une rythmique grave progressive et des petits moments de haine pour certains. Mais ca se découvre, les enfants, c’est qui est bon.

Nous sommes donc « Enchantés » de faire cette connaissance:

Et de nouveau ce sacré Jim E-Stack, qui a décidément envie de nous faire plaisir:

Jean lebraquemart

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :