Héritage : Siriusmo

Comme on le disait, il ne s’agit pas toujours d’être à la page, mais de bien choisir ses lieux de plaisir. Parfois, c’est dur de l’admettre, mais on apprécie, on peut même se gausser du fait même d’apprécier à sa juste valeur une pièce musicale ardue, qui se veut complexe et donc pas forcément accessible. Siriusmo est de ce genre d’artiste: derrière une façade d’exigences sonores, de délires électros complètement puzzlés, une grande tendance à l’ironie, cet artiste a offert au Fruit de très grands moments de bonheur, mélangeant le rire (parce que oui les vocals de Einmal in Der Woche Schreien sont perchées de ouf) à l’émotion (Nights Off, Idiologie sont autant de belles histoires au sens épique accentué).
Ca va faire un petit bout de temps que monsieur n’a pas produit (un an si je ne m’abuse), mais son univers, qui mixe aussi bien du hip-hop que de la house expérimentale (oui, oui, expérimentale, c’est bien ça), totalement introverti (le personnage n’est pas connu pour sa loquacité) et complètement hallucinant à la fois, continue de nous séduire. Allez, on s’en paye une bonne tranche !

On commence par le classique, produit par Kistuné, qui a propulsé sa notoriété (même s’il produisait depuis quelques années):

et l’autre gros kiff de the uninvited guest

Nos deux gros tubes sur l’EP the plasterer of love:

et enfin, un petit assortiment de ce qui nous a bluffé sur son album Mosaik:

http://soundcloud.com/niklaus/siriusmo-idiologie

Bonus:

A l’ancienne !

Mettez-vous bien,

Jean leBrancardier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :