Phillip Lauer – Coppers // House en folie

Je suppose que la plupart d’entre vous n’ont pas raté la petite preview de notre confrère Dix Serpents, qui remixait justement ce monsieur Lauer. Et bien de  deux choses l’une: Trainman première du nom est de très bonne qualité. Si si je vous assure. Vous aimeriez Metro Area un peu alcoolisé ? du gros 808 housé qui balance dans les rues de Détroit ? il y a un peu de cet esprit là. Mais voilà: il y a un hic. En effet, copyrights always, je suis incapable de trouver quelconque stream ou vidéo qui puisse vous permettre d’y accéder directement ici. Rendez vous sur le site de Resident Advisor, pour écouter Coppers (et Trainman), je vous en prie ne vous laissez pas faire.
C’est donc la raison pour laquelle je vais détourner ce post. Nan mais faut pas déconner je vais pas non plus bouger mon gros boule pour ne rien dire à cause de leurs choix à la con. Je vais donc improviser, ou pas vraiment en fait, ca faisait un petit bout de temps que je comptais faire un sujet pareil: let’s talk about House. Plus précisément, parlons de ces apogées sonores mystiques, avec ou sans disco, qui nous semblent venues d’outre-atlantique, de Détroit (OUI OUI J’INSISTE) donc, de Chicago, alors qu’elles sont produites de Berlin à Buenos Aires, quand seules compte les influences. Commencons donc par un petit classique, à mes yeux, de ce courant aux multiples variations…

Edit: Alors c’est très simple, Youtube se fout de ma gueule, et refuse donc de diffuser ce son de ouf, une fois sur deux. Enfoiré de.

je descends la pente, l’obscurité s’épaissit, les mélodies se décomplexifient mais prennent aux tripes, on aimerait être ivre et ne jamais s’arrêter

les kicks deviennent de plus en plus lourd, faut se laisser aller et être patient pour voire le bout de ces petites choses, le Roland fera son effet vous verrez

Nicholas en a encore dans le pantalon le petit, là on est plus tranquille, mais plus perché aussi peut être

Je reviens sur Soundstream, qui, avec une intro incohérente en apparence et (presque) une seule note, nous envoie une sauce de BATARD

Je crois qu’on est bon, je vous laisse enjoy, et bon appétit bien sûr.

Jean laBaraqueàfrites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :