Fort Romeau – Some of us Want for Nothing

Petit à petit, l’oiseau fait son nid. Tel un rossignol réfractaire, je lâche, morceau par morceau, les différentes pièces de Kingdoms, un incroyable ouvrage de blues-dub/house/chelou. Vraiment magnifique, je trouve; après avoir lu quelques critiques cyniques et légèrement incendiaires, je me disais: allez vous faire mettre. Voici donc pour vous, un éclat de ce diamant brut, qu’il faut écouter, bien entendu, avec-des-grosses-basses-voilà.

Jean leBroyeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :