Kink – Leko

Ah ce Kinky, un des maîtres contemporains de nos house émotions. Et tout de suite, cette tête de veau ne présage que du bon: même si l’A-side « Yako » n’est pas des plus belles à mon goût, monsieur se rattrape avec ce morceau de bravoure minimaliste qui nous rappelle que l’on ne sifflote pas pour rien. Bring us to the clouds baby.

Jean laBullshit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :