le Jour du Seigneur

Je n’ai jamais beaucoup aimé cette chanson. Jusqu’à aujourd’hui: parce que ce soir on va se la mettre, que certains d’entre vous ne peuvent dire non à une grosse basse salement épique, que même si les voix style Crystal Castles c’est relou, on s’en fout. Parce qu’aujourd’hui est peut être un jour de victoire, parce qu’on a peut être bien fait de choisir le rouge comme douleur dominante, rien n’arrive par hasard vous savez. Erol, roi de ce dimanche.

Jean leBolchevik

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :