Héritage: Museum of Bellas Artes

Assurément, on n’a pas entendu ce nom partout. Je profitais de cette envie nocturne de vous faire une rétrospective comme on n’en avait plus fait depuis plus d’un mois, histoire de ressusciter tout ça, quand je suis tombé sur ces quelques morceaux qui m’ont rappelé un moment très particulier, une émotion de quelques années. Mon camarade du Fruit ne se souviendra sûrement pas, lui aussi, du nom, mais bien des mélodies. Une pop honteusement bon enfant, l’électro dans son élement le plus simple, mais c’est stupidement fait pour ces temps-ci. Toujours accrocheuses, jamais superflues, ces productions ne finissent pas de hanter mon été dernier. A votre tour, peut-être…

Commençons par un extrait de leur album, reflet infrarouge d’une musique qui nous rappelle nos vacances de gosses, allez savoir pourquoi…

On continue sur les vagues de l’enfance, la voix de la meuf fait décidément TRÈS « aimons nous tous ensemble en faisant une ronde autour de la terre » mais… 1.40 et ca devient malheureusement incroyablement entraînant.

Et là, finish terrible sur une bonne grosse baffe dans ta sale face, Fred le Funèbre paye sa bassline, saturation et delays à l’appui, epic meal time, c’est un sacré bordel Potro.

Jean leBillclinton

Edit de Paul LeFrancoisbaroin : je pourrais dire la même chose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :