Ta Grosse House Du Jeudi – Umami

Image

Tu pensais en avoir fini, magnifique – crois pas : on te paye la grosse review vois-tu. On sort l’artillerie lourde. Parce qu’il a quand même été productif ce con là. Alors c’est vrai que basslinement parlant, on reste complètement dans le burlesque rythmique et puissant, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il a trouvé son filon mais, attends, c’est tout à son honneur ça! Si tu fermes les yeux, tu vois des gitanes, qui agitent leurs grelots et châles bariolés devant un vif brasier. Bon elles sont bien tisées dans ce cas là, on te l’accorde. Quoiqu’il en soit, c’est quand même un type qui gagnera a être connu, et je ne doute pas un instant que – comme leFruit – tu guettes les dates pour faire saigner tes tympans (oui, je réutilise mais c’est private donc ça va).

Alors dans l’ordre, tu as celle du matin (pas trop du matin quand même parce que, merci la gifle)

Et puis celle de l’après-midi, juste au moment ou ta mère t’appelle, ou le rosé commence a te faire mal à la tête. Tu accuses le coup hein?

Enfin, tu as celle de début de soirée, limite texane. Tu sais, celle qui t’engraine à fumer ta douzième clope (il t’en reste huit, fais gaffe)!

Paul LaFiguredetasoeur

Edit de Jean leBeijing : assez systématique tout ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :