Maya Jane Coles – Watcher

Dommage qu’on ait raté cette sortie. Datée d’avril, cette petite loop insidieuse a pourtant fait son chemin jusqu’à nos oreilles, et ca concorde. Beaucoup de légèreté et d’espoir dans ce petit mix, un parfait ustensile pour ces journées qui s’allongent de plus en plus. Pour les afficionados de la couture stellaire, m’a dit un vieillard.

Jean leBeliever

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :