La Fleur – Tjuvlyssnerskan

Bon j’avoue, y a moyen qu’on s’excite au soleil en fait. En tout cas c’est mon avis depuis que La Fleur est entré dans mon monde. Ca pue évidemment l’allemand dévergondé, mais que demande le peuple: un gros beat 4/4, trois notes sur un clavier, quelques glitchs qui swingent et une basse qui vagabonde – et un zeste de sample en français, s’il vous plait. Et voilà pour vous: un cocktail d’après-midi, à l’acidité sans précédent.

Jean laBiatchintégrale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :