C’ETAIT BIEN!

Image

Salut les tambours! Vous profitez de vos dernières heures de soleil et moi je reviens comme une fleur. Allez pas me faire croire que vous avez bosser cet été (ou alors c’est que le début) et bah moi, c’est pareil! D’autant que Jean LaBarreàmine a, comme à son habitude, assuré une continuité d’une oreille de fer, précise, chaleureuse, attentive, modeste mais toujours confiante, intellugente et pleine de gout (je suce?) ; bref Merci Chefsé! Pour me rattraper – c’est pas parce qu’on ne fout rien qu’on écoute rien – je vous balance une mini-playlist qui à ces quelques avantages de ne pas vous pourrir la gueule avec une demi-douzaine de posts tout en mettant une bonne ration! J’aime la frite.

Pour ouvrir le bal, on y va progressif. Alors on vient écouter ce poème signé chez les de plus en plus talentueux Katermukke, qui m’ont fait une bonne partie de mon été planant – je peux vous le dire. Dans une ambiance ronde et douce on soulève un à un des voiles d’une légèreté étrange, s’enfonçant dans un espace aussi troublant que contemplatif.

On émerge un peu plus quand on vient se cogner la tête sur un rythme un peu plus présent, plus facile aussi , mais de toute façon très travaillé. Ce sacré Solom’ rajoute au fur et à mesure ses petits détails auditifs quand tu te dis « C’est un peu plaaaat, non? » et c’est pour CA qu’il est plus fort que toi.

Je vous avais prévenu qu’on allait taper dans le Katermukke, et taper fort. Vous ferez pas les surpris. Alors de prime abord on se dit qu’on a jamais entendu parler de ce mec la, mais bon haarf, on écoute quand même parce que vous savez ce que c’est! Et la on est surpris tout d’abord par cette vocale qui rappelle un peu Sheila Candra mais en mec, montant en vocalises orientalisantes etc.. Seulement c’est à 2:50 qu’on se prend une BASSLINE dans la faïce et qu’on commence à agiter les bras devant tout le monde – malgré nous. Si vous voulez passer pour un autiste, c’est ici!

Enfin, on finit en beauté avec cet opus de l’été qui sent bon le tabac chaud et le rosé très frais! Fabriqué avec amour pour faire danser Jihlak all night long ; je vous épargne la diatribe, put your headphones and shut the fuck up : c’est un free download qui s’offre à vous!

Paul LaFeignantise-assumée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :