Palais Royal Hong Kong: Vol. n°5

Ca sent le graillon, içi. Ca faisait un bail, j’ai donc finalement décidé de me pointer. Tout ça va bientôt changer, donc bon, freestyle. Je ne vous ai pas manqué, normal, la même. Revenons en à nos moutons: que nous vaut ce bon Palais Royal ? C’est si choquant que ça ? Il me faut donc récapituler :

1) il nous vaut que j’ai repéré cet ovni: électronique un peu trop dégueulasse, qui se révèle (2.33) être en réalité une douce complainte. Le début est presque si laid qu’il nous ferait presque rater la suite (j’exagère peut être pour certains)

2) il nous vaut que j’ai trouvé ce compadres qui a pris des allures hip-hup siriusmesques; ca claque, ca snap, endless loop qui hypnotise nos épaules.

3) il nous vaut enfin que la prod d’un « french producer » que moi jamais entendre nom de vie à moi, « Plezier Anthem », à la basse peut-être un peu trop dub-slaraconte pour moi, mérite tout de même une écoute. Un style qui rappelle les premiers Joe & Will. On se quitte sur cette note, les shaktars.

Serge le Ressuscité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :