Why Byrd – Benny & Gain

It’s time to get the fever, comme disait un certain I:Cube. et c’est assez easy aujourd’hui: tu prends un mignon B&G, tu le remues doucement dans ta casserole, un zeste de samples, des petits glitchs bien goûtus, un beat fort en chocolat, et le tour est joué – d’autant plus que c’est gratos.

Et pour ceux qui, comme moi, ont besoin de faire monter un peu plus la sauce, de plus de salbas, je vous invite à passer au petit salon obscur au bout du couloir, là ou on respire mal, sous le règne des strings et des woohs.

Serge le Frelâté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :