Night Touch – Orthy

Ne soyez pas timides. Il faut savoir lâcher prise, se laisser couler parfois dans le moule bien déprimant de l’hiver. Dans ces moments là, on a tendance à tomber plus facilement pour un petit truc mélancolique, un peu plaintif et mélodique. Et c’est notre cher Orthy, avec sa pochette en toute tendance contemplative, qui nous fait ce plaisir, en nous délivrant au creux des mains un avertissement des plus jolis, dans lequel il nous prévient: il ne nous arrêtera pas. Tant mieux.

Jean leBienfrappé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :